Comme le mouton, la chèvre appartient a la sous-famille des Caprinae, au sein des bovidés. La chèvre domestique constitue une sous-espèce des chèvres sauvages dʼAsie du Sud-Ouest et dʼEurope de lʼEst. Elle figure parmi les premières espèces à avoir été domestiquées, il y a plus de 10 000 ans.
La plupart des chèvres produisent des fibres textiles. Toutefois, les plus utilisées sont les chèvres cachemire et angora. En outre au cours des dernières décennies, 3 races hybrides ont été créées, qui fournissent une fibre fine en quantité.

Cachemire

La chèvre du Cachemire est originaire des hauts plateaux de lʼHimalaya. Autrefois, la population cachmiri filait son sous- poils duveteux et le tissait en châles nommés pashmînâ – du persan pasham, qui signifie « «étoffe de laine». Très prisés des colons britanniques qui contrôlèrent le Cachemire aux 18ème et 19ème siècles, ces châles furent exportés à travers toute lʼEurope. Lʼétoffe dont ils sont faits est appelée cachemire, dʼaprès le nom de la province où elle a vu le jour.

En Inde et au Pakistan, cette fibre est toujours qualifiée de pasham, tandis que le reste du monde la connaît sous le nom de cachemire, synonyme de luxe. Du fait des imitations de plus en plus nombreuses, le terme pashmînâ est maintenant couramment employé pour désigner un style de châle, et non la fibre elle-même. Le véritable châle pashmînâ est toujours filé à la main à partir de la laine du même nom – autrement dit le cachemire.

Propriétés de la fibre

Le terme cachemire désigne un sous-poils fin produit par une chèvre, quelle que soit sa race. Néanmoins, cʼest la Capra hircus laniger provenant de lʼHimalaya qui est connue sous le nom de chèvre du Cachemire.
Pour être qualifié de cachemire naturel, le poil de chèvre doit avoir un diamètre inférieur à 19,5 microns. Pas plus de 3% du duvet ne peut excéder 30 microns. En outre, la proportions de duvet par rapport au poil de jarre doit être supérieure à 30%. Enfin, la fibre doit mesurer au moins 3,175 cm de long, être peu lustrée et présenter une bonne frisure. Les meilleures qualités de cachemire proviennent de Mongolie extérieure et intérieure. Ce qui sʼexplique en grande partie par la rigueur du climat dans cette région subsibérienne, qui pousse les chèvres à produire un sous-poil plus dense et plus fin.

Après des années dʼélevages sélectifs, les chèvres chinoises sont devenues les plus productives? Chaque bête fournit plus dʼun kilogramme de fibre brute, dont 500g de sous-poils. Le ratio 50/50 de duvet cachemire par rapport au poil de jarre constitue un excellent résultat. dans certains pays, les chèvres produisent 500g de fibre brute, dont 150g seulement de précieux duvet. Ce pourcentage de 30% est le minimum requis pour prétendre à lʼappellation de cachemire.

Il est faux de croire que le meilleur duvet cachemire provient de la gorge et du ventre de lʼanimal. ce sont en fait les parties les plus sales, car elles retiennent toutes sortes de débris. La meilleure fibre se trouve au niveau de la selle, des flancs, du dos et dans la zone comprise entre les épaules et la croupe. La toison comprend les longs poils grossiers du pelage extérieur, et les sous-poils fins, doux et soyeux dʼune longueur de 25 à 80 mm et dʼun diamètre de 12 à 19 microns. Les teintes naturelles du cachemire vont du fauve pâle au brun. Cependant, le blanc est la couleur la plus recherchée.
La fibre cachemire se file aussi bien en fils fins ou épais, et se tisse indifféremment en étoffes légères ou épaisses. Ne pouvant être ni filé ni teint, le poil de jarre sert uniquement à fabriquer des brosses et des triplures. A lʼinstar de la laine, le cachemire est hygroscopique, si bien que ses propriétés isolantes varient en fonction de lʼhumidité relative de lʼair. A poids équivalent, le cachemire est plus chaud que la laine, plus doux et plus isotherme.

Production

Malgré sa renommée et sa rentabilité, le cachemire représenterait seulement 1% de la production textile mondiale, témoignant du caractère unique de cette fibre somptueuse.
La méthode de récolte traditionnelle manuel, qui prédomine toujours en Mongolie et dans certaines parties de la Chine. En Iran, en Afghanistan, en Australie et en Nouvelle-Zélande, la fibre cachemire est recueillie par la tonte. Cette technique est plus rapide, mais il es résulte une part plus importante de poils grossiers. Lʼétrillage consiste à passer un gros peigne à travers le pelage de la chèvre afin de retirer les touffes déjà détachées de la peau. Il se pratique généralement au printemps, lorsque lʼanimal perd naturellement son manteau dʼhiver. Effectué à la main, il peut prendre une à deux semaines. Cependant, il donne un bien meilleur rendement et garantit des fibres plus fines et plus douces pour les récoltes à venir.
Après avoir été collectée auprès des éleveurs, la fibre est triée manuellement dans une usine locale, par qualité et par couleur. Lʼefficacité du tri est essentielle, car aucune fibre foncée ne doit se mélanger aux fibres blanches. Une fois classées, les fibres sont nettoyées pour en retirer les poils grossiers, la saleté et les matières végétales.
Lʼéjarrage consiste à retirer les poils de couverture et à garder uniquement le duvet, qui est destiné à être filé. Lʼéjarrage industriel du cachemire a été mis au point au 19ème siècle à Bradford, dans le Yorkshire, qui était alors le centre de lʼindustrie lainière britannique. Son inventeur, Joseph Dawson, a conservé un temps le secret de ce procédé complexe, assurant ainsi à son entreprise lʼexclusivité de la production. Depuis, cette technologie a été diffusée, brisant le monopole de quelques filateurs spécialisés dans le cachemire. Grâce ç ses investissements, ainsi quʼà lʼexpertise technique de lʼEurope et du Japon, la Chine a aujourdʼhui atteint une qualité dʼéjarrage suffisante pour fournir les usines écossaises et italiennes.
La fibre de cachemire est exportée dans le monde entier. la majeure partie vendue à lʼItalie, au Japon et à lʼEcosse, les trois principaux pays renommés pour le filage, le tricotage et le tissage de cette fibre. En Ecosse, Johnston of Elgin est la plus ancienne filature de cachemire encore en activité.

Commercialisation

La production mondiale annuelle de fibre prénettoyée représente environ 10 000 tonnes. Après lavage, il reste à peu près 6 500 tonnes de cachemire pur. A lʼheure actuelle, 60% de la production mondiale de cachemire brut vient de Chine. Avec ses 20%, la Mongolie extérieure se place au deuxième au rang mondial. Le reste de la production provient dʼIran, dʼAfghanistan, dʼInde, du Pakistan et de quelques républiques dʼAsie centrale.